DIÈTE DE TYPE BARF

Diète de type BARF

La viande contenant des os doit toujours être crue; aucun os ne doit être donné cuit.

 

Recette

Approximativement 70% de morceaux charnus (viande et os combinés à un ratio approximatif de 50-50%); la volaille de toutes sortes offre les meilleures options pour bien balancer le tout (dos et cous de poulet, dinde, canard, pintade, cornouailles, etc.)

20% de viande de muscle (trimure ou autre, préférence pour viande rouge)

5-10% d’abats – porc à éviter

OU

Des blocs de recette mix tout faits genre Canipro, Grenier, Landreville (viande d’équarrissage, de qualité moindre), 5 Étoiles, Karnivor, etc.  Ces recettes ne sont pas complètes toutefois; une fois congelés, certains suppléments perdent leurs propriétés (probiotiques, entre autres).

Note : La viande de porc peut provoquer des effets surprenants chez certains individus.

 

À ajouter

Chaque jour, environ 3-4 grosses cuillers à soupe de légumes broyés dans un mélangeur (sinon leurs nutriments ne sont pas assimilables pour le chien); les légumes à privilégier sont les feuillus verts, et les fines herbes.  Un peu de canneberges peut également être ajouté.

Éviter les fruits qui, au contact de la viande dans le système digestif vont favoriser la prolifération des gaz.  Pour des races qui sont sujettes aux torsions gastriques, ce n’est pas recommandé.

Les légumes racines peuvent apporter des vitamines, mais également faire monter les taux de sucre de certains chiens.  Vous devrez voir ce qui convient au vôtre.

1 ou 2 œufs/sem, c’est excellent aussi

Ajouter de l’eau de bonne qualité dans les gamelles; cette diète est très hydratante et, par conséquent, beaucoup de chiens ne boivent pas suffisamment.

 

Suppléments

  • 1000mg/jour de MSM- pendant la croissance et après 5 ans

  • 1000mg /jour d’acide ascorbique (Vitamine C); attention, ne pas prendre les variétés qui ont du calcium!!!

  • Des probiotiques – pas le yogourt!!!, les légumes fermentés, le kéfir ou des probiotiques commerciaux en capsules.  Pour les vétérans, des enzymes digestives sont fortement recommandées en plus des probiotiques.

  • Du kelp (poudre d’algues/ varech), environ 1 cuiller à thé 3x/sem

  • De l’ail broyé comme vermifuge.

  • Des Omegas 3, pour balancer le haut taux d'omegas 6 présents dans la volaille et le boeuf (en effet, l'élevage commercial utilise presque exclusivement du maïs afin de favoriser une prise de poids rapide, ce qui rend la viande trop riche en Omégas 6.  Des capsules d'omegas 3 ou des sardines (ou saumon) doivent être ajoutés afin d'éviter que la diète ne devienne toxique.

 

Attention toxique!!!

Ces aliments sont toxiques pour votre chien!

  • Raisins

  • Noix de macadam et de grenoble

  • Oignons

  • Navets

  • Café

  • Avocats

  • Cacao- chocolat

  • Xylitol – contenu dans les gommes sans sucre – très toxique

  • Pommes de terre avec des traces de vert (pas mûres)

  • Moutarde

  • Tout aliment avec des moisissures

  • Attention, l’Ibuprofen (Advil) est également très toxique! Ainsi que l’acétaminophène (Tylenol) – les médicaments de base des humains ne conviennent pas tous aux chiens.

L’équilibre se fait sur le long terme…  chaque repas peut être balancé en lui-même ou on fait l’équilibre sur approx deux semaines.

Quantités approximatives une fois adulte (viande seulement) :

  • Mâle stérilisé d’environ 160-170 lbs : 4 lbs/jr

  • Femelle stérilisée d’environ 130 lbs : 2.5 lbs/jour

Les animaux non-stérilisés ont besoin de plus grandes quantités.  Ce ne sont que des guides, vos yeux sont les meilleurs outils de mesure.

 

… et les récompenses alors?

Les gâteries, que ce soit pour l’entraînement ou autre, doivent contenir le moins d’ingrédients possible.  Il existe plusieurs produits qui sont en fait des parties de viande lyophilisées; fois, cœur, trimure, etc.  Ces friandises sont en général très sécuritaires.  Les friandises qui ont une texture molle sont à éviter; les ingrédients responsables de cette texture sont toxiques.

En fait, tout ce qui semble former une sorte de ‘’glue’’ avec la salive doit être évité;  ces gâteries collent aux parois du système digestif et favorisent la formation de bactéries/parasites, etc.

Ceci inclut les fameux os en cuir.  http://thebark.com/content/dangers-rawhide-dog-chew-toys

Toutefois, les os ‘’récréationnels’’ sont excellents.  Ils nettoient les dents, musclent les épaulent en douceur, distraient le chien et lui offrent de  bons nutriments.  Les vertèbres, côtes et os de pattes de mammifères légers (genre agneaux) sont recommandés. Si vous optez pour les ‘’os de bœuf à soupe’’ out tout os porteur qui subit le poids d’un animal énorme (vache, orignal, bison, etc.), laissez le chien nettoyer l’os, mais je ne laissez pas croquer l’os comme tel; ces os sont hypercalcifiés par le poids qu’ils doivent supporter, aussi ils sont trop durs et brisent les dents.  Le porc n’est pas recommandé.

BREF,

N’oubliez pas de fournir l’occasion à votre chien d’éliminer plusieurs fois/jour.  Un minimum de cinq sorties est largement conseillé.  Bien que les chiens puissent se retenir de longues périodes de temps (20 heures), ceci fait qu’ils gardent longtemps les toxines présentes dans l’urine et les excréments dans leurs corps.  Éliminer fréquemment favorise une désintoxication naturelle.  Gratuit et facile!

Également, cette recette est un guide; vos yeux, votre sens de l’observation et le gros bon sens sont vos meilleurs alliés.  Retenez surtout que, comme dans le cas de la diète pour humains, moins c’est transformé, plus les nutriments sont riches et assimilables. 

 

 

BIBLIOGRAPHIE

 

  • BILLINGHURST, Ian.- Grow Your Pupp With Bones, 1998

  • BILLINGHURST, Ian.- Give Your Dog a Bone, 1993

  • DE BARAÏCLI LEVY, Juliette.- The Complete Herbal Handbook for Dog and Cat, 1991

  • BONNEAU, – Viande à Chien ! 2002

  • BONNEAU, Manon.- La Face Cachée de Miss Croquette,  2007

 

Ces recettes sont le fruit de plusieurs années de recherches et essais-erreurs sur des Grands Danois.  Aucun test scientifique n’a été utilisé pour les valider sinon l’observation des sujets en croissance, des biochimies sanguines, des radios des hanches-coudes OFA et des tests de thyroïdes.  Comme tous ces éléments sont également influencés par la génétique, nous ne sommes pas responsables de ce qui peut arriver aux chiens suivant ces recommandations.  Le gros bon sens doit prévaloir.

  • w-facebook

​Follow us on facebook