COMMUNICATION 101

Une phrase que l’on commence à entendre de plus en plus…

 ''Cesser de parler continuellement à nos chiens.''

Pourquoi de nombreux éducateurs canins demandent ceci à leurs clients?

Afin d'améliorer la COMMUNICATION.

En effet, les chiens se fient principalement à trois de leurs sens:

  1.  la vue

  2. l’odorat

  3. l’ouïe

Dans nos vies actuelles, principalement un milieu urbain ou banlieue, ces sens sont continuellement stimulés.  Les chiens sont sans cesse confrontés à de nouvelles odeurs, de nouvelles images et de nouveaux sons.

Le bruit et les odeurs sont sans cesse en mouvement.  Le cerveau du chien tente de les intégrer, de les gérer sans arrêt.

On comprend également une chose;  un chien qui porte une attention visuelle à son environnement est à  ''l’écoute'' de cet environnement.  Un chien qui regarde son maître est engagé à suivre ce que son maître lui demande.  Le cerveau semble suivre automatiquement ce que l’oeil regarde..

Ce n’est pas aussi vrai avec l’ouïe.  Un chien peut facilement entendre… et ignorer.

Surtout quand le bruit est constant et difficile à interpréter pour le chien.  Par exemple, un humain qui lui parle constamment avec des phrases complexes.

Ceci créé une confusion… voire de l’anxiété pour le chien qui tente d’interpréter ces bruits et ne leur trouve pas de sens.  Il finira pas simplement les ignorer.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On peut ici faire un parallèle avec les mères humaines…  On a tous connu quelqu’un qui avait une mère qui parlait sans arrêt… que faisaient ses enfants?  Ils faisaient semblant d’écouter, mais avaient mentalement retiré leur intérêt et ne retenaient rien des propos.

Un chien dont l’ouïe est constamment stimulée ainsi finit par se lasser et, particulièrement dans les cas où son comportement est récompensé inconsciemment, comme par exemple un chien qui refuse de revenir au rappel, les commandes verbales deviennent vite inutiles.

C’est particulièrement vrai pour les chiens de nature plus indépendante…  plus on leur parle, plus ils s’éloignent et finissent par trouver un répit auditif en se tenant loin de la source de leur confusion et anxiété.

Les commandes verbales doivent être brèves et…  respectées.  Chaque fois que le chien peut ignorer la commande et y trouver son compte parce que, entre autre, ce qu’il parvient à obtenir est beaucoup plus satisfaisant que de revenir vers son maître, le comportement est renforcé.

L’Humain qui parle constamment à son chien ne fera jamais le poids; le chien ne va pas finir par lui porter attention, car la récompense d’ignorer l’humain est plus grande que tout.  La paix!

Remarquez une chose; un chien qui ignore les commandes verbales est souvent un chien qui n’a pas de contact visuel pendant ces actions…

Par contre, un chien qui a peu de stimulation par le bruit, portera plus attention à un son…  de nombreux éducateurs chuchotent à leurs chiens, pour les forcer à les regarder quand ils leur envoient des commandes…  lorsque le chien tourne son attention visuelle vers son maître, il tend à respecter ses commandes…

Bref, on parle peu, pas fort, et on ne répète pas.

  • w-facebook

​Follow us on facebook